Partagez | 
 

 † Yaezell Egilson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 412
Points : 846
Date d'inscription : 23/11/2009

Identité du sorcier
Achats :
avatar
Luka Vargenson


MessageSujet: † Yaezell Egilson   Mar 24 Avr - 20:58



Yaëzell Egillson

Age : Inconnu, mais 27ans en apparence.
Date et lieu de naissance: Il est né sur le bord du Mississipi ... Un 13 Juin, à Paris.
Nationalité : Franco-Anglo-Norvégienne.
Ascendance : Capricorne ... Sang mélé.
Orientation Sexuelle : Pansexuel
Statut : Heuu c'est compliqué ?
Baguette : Laquelle ? Plume de phénix et bois de chêne, souple et rigide à la fois, 41cm.
Patronus : Une licorne à corne brisée.
Maison / Ancienne Maison Aucune, a étudié la magie dans sa famille chez lui en Norvège. //
Metier / Année d'étude D'abord bibliothécaire, il a ensuite été professeur de métamorphose de 2011 à 2013 puis de défense contre les forces du mal de 2013 à 2016. Il est actuellement Auror au service du Ministère de la magie.
Don Spécial Voir • Il est animagus et le Calice d'Ethan O'Connor •
Personnalité de votre avatar : Justin Hartley

Il a une grande croix tatouée dans le dos et un piercing à l'arcade sourcilière ainsi qu'une cicatrice au niveau du coeur. Il est toujours très calme, quoi qu'il arrive et a souvent une sucette dans la bouche.
Je ne suis personne >.<. Bon d'accord je suis 23 ans, j'ai Rémy, mais vous pouvez m'appeler Marseille, j'habite Nat'. Vous remetez tout ça dans l'ordre et vous comprendrez.


Vous & ce que vous êtes

Je suis né à Paris il y a... quelques décénies. Mon père était un sorcier venu de Norvège, quant à ma mère, c'était une vélane, ces êtres à la beauté supérieur. Cela explique peut être le fait que je n'ai aucun mal à charmer les femmes et les hommes aussi.... surtout.
Je ne suis pas resté en France bien longtemps, très vite nous sommes retournés en Norvège et je pus commencer mon éducation de sorcier. Mon père était un chasseur de vampire reconnu dans tout le pays, mais vous savez... nul n'est invincible.

• Eté 1999 sur une petite île au large de l’Irlande. Nous sommes le 17 Juillet, et mes mains sont souillées pour la première fois.
Je ne me souviens pas vraiment comment ça s’est passé, ou plutôt, je n’ai pas vraiment envie d’en parler. C’est mon histoire, mes démons qui me saignent, qui me hurlent de tout arrêter, de lâcher prise et de tomber dans le gouffre éternel de l’inconscience.
Vous la voyez ? La tache ! Oui celle qui souille mes mains, le sang qui perle à ma bouche, mes lèvres meurtries par le tranchant de mes canines. Tout… ce n’est qu’un rêve et pourtant ce monde me semble bien réel. Je me suis perdu au milieu de la guerre et de l’amour, Cupidon a loupé son tir, il m’a laissé tomber comme une vieille chaussette. Me voila condamner à chercher une autre personne pour m’aimer, une qui ne finira pas accrochée au bout de la faux du soldat de la mort. Pourquoi me l’a-t-on enlevé ? Pour me faire souffrir un peu plus sans doute… la perte de mon père n’aura donc pas suffit ?
Je ne sais pas… il y a quelque chose qui lie l’amour à la guerre, on appelle ça, la haine. Elle peut prendre plusieurs formes vous savez, on ne la remarque pas tout le temps. La peur, la jalousie, le manque ou comme moi, la folie ?
Seulement, comment retrouver quelqu’un qui n’est plus là ? Le ramener à la vie ?
On est pas dans Buffy quoi… puis si c’est pour récupérer une blonde à moitié nue courant dans le gazon pour rentrer des pieux dans des gros moches…
Oui, on peut dire que la phrase de dessus prouve ce que je vous raconte… Je suis taré, complètement pété, allumé, défoncé à un point que vous ne pourriez même pas imaginé.
J’ai perdu l’être aimé certes, mais ce que je ne vous ai pas dit, c’est que c’est mon arme qui lui a fait rendre son dernier soupir. Mes mains se sont serrées sur son cœur, pour sentir les derniers battements d’existence. La mélodie était plutôt jolie et le goût métallique. A travers ses yeux vides, je n’avais aucun mal à percevoir le Paradis, ou bien était-ce l’Enfer…
Après tout, c’était de sa faute, il m’a attaqué, il m’a menti et manipulé… il se servait de moi pour cacher son trafic avec les autres mangemorts. Fichus mangecadavres...
Je suis retourné en Norvège, le pays de mes ancêtres, le manoir de ma famille était à l'abandon depuis quelques années. Mon père était mort l'année dernière et ma mère avait disparu, le reste de ma famille était mort dans l'incendie de l'aile ouest de la maison. Tout avait été planifié à l'avance par les troupes de face de pain sucé...
Je n'ai pas fait le rapprochement de suite, l'amant que j'avais tué m'avait sauvé la vie en me faisant quitter la Norvège ce soir là. Je l'ai tué, il s'appelait Nolan... il était celui que j'ai aimé pour une partie de mon existence •

Je ne me souviens pas des mois qui suivèrent, ma haine se porta sur les vampires, ces êtres immondes qui avaient pactisé avec Voldemort pour tuer mon père en 1998... Je ne pus en tuer qu'un seul, ces êtres étant assez rares et discrets, il m'était difficile d'en trouver.
Mais un jour, ce fut lui qui me trouva... Ethan O'Connor, un mort ambulant comme je me plaisais à les appeler à l'époque. Je ne pensais pas être attiré aussi facilement par lui, je ne me suis sans doute pas assez méfié des capacités de ce genre de créature.
J'étais autant attiré par lui, que lui par moi et dès notre première rencontre, nos destins étaient scélés. Je travaillais alors dans une bibliothèque et chaque jour, il venait me voir, m'observait en silence derrière le bouquin qu'il était venu lire. Puis, sans dire un mot, il repartait comme si de rien n'était. Mais finalement c'était moi qui n'en pouvais plus d'attendre. Lorsque mon regard croisait le sien, je voyais ses crocs déchirer ma peau, sa bouche collée contre mon cou. Lui dominateur et moi, impuissant. Dans mes rêves fantasmatiques, il n'y avait qu'une seule chose qui clochait, j'étais éveillé. C'est moi qui finis par lui sauter dessus pour rester dans le politiquement correct, je ne dirais pas que je l'ai sauté tout court.
A partir de ce jour, inséparable fut notre définition. Quelques temps plus tard, il fit de moi son calice. Au comble du bonheur, seul le masque sombre du seigneur des ténèbres aurait pu me troubler. J'avais toujours une vengeance à assouvir !

Il y a huit ans, nous sommes arrivés en Angleterre avec des identités toutes trouvées. Ethan serait chanteur, quant à moi, une rencontre avec la vieille McGo, m'assura un poste d'enseignant à Poudlard. Successivement professeur de Métamorphose et de Défense contre les forces du mal, je finis par m'engager en tant qu'Auror auprès du ministère de la magie. Etant animagus, j'avais un avantage certain pour obtenir les posts que j'avais repéré. Trop de soupçons commençaient à émerger, trop de questions étaient posées à propos d'Ethan. Grace à mon nouveau métier, j'eu l'occasion d'en noyer quelques unes, malheureusement pas toutes...




Je suis plutôt grand, dans les 1mètre 80, les cheveux blonds ou chatain, coupés courts, les yeux marrons et blablabla... je vais pas vous faire l'éloge de mon physique de rêve quand même ! J'ai quelques cicatrices de mes combats passés, des marques de crocs sur le cou, les poignets, les jambes et j'en passe. Une grande crois tatouée dans le dos et croyez moi... Ethan n'en a pas peur.
Je ne suis pas fou, je ne suis pas méchant, du moins je ne le suis plus tellement. En réalité, je crois être la personne la plus censé que vous pouvez rencontrer. Malheureusement, j'ai quelques problèmes avec mon passé, la mort de mes proches et tout le reste. Cependant, ma rencontre avec Ethan a changé beaucoup de chose en moi. Je suis devenu moins violent, je me contrôle beaucoup mieux grace à son enseignement. Ma haine envers les vampires a disparu, alors que je dois de nouveau les chasser en raison de mon métier. Ironique n'est-ce pas ? Je suis entièrement dévoué à Ethan, comme peut l'être n'importe quel calice. Fidèle, tendre, observateur, calculateur, calme, intelligent, jaloux, sadique parfois, serviable souvent, dangereux, enigmatique aussi... bon je pense que vous avez compris !

Revenir en haut Aller en bas
 
† Yaezell Egilson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: — Fiches-