INFOS UTILES
MEMBRES DU MOIS


EFFECTIFS
Groupes :
8 14 12 13 10 8 7


Années :
◼︎ 1ère année : 0
◼︎ 2ème année : 0
◼︎ 3ème année : 0
◼︎ 4ème année : 5
◼︎ 5ème année : 3
◼︎ 6ème année : 15
◼︎ 7ème année : 24
Merci de privilégier les autres années que la 7eme année

Camps :

7 9 7 6
FEMMES MANGEMORTS FERMEES

Statut de sang :
◼︎ 28 Sangs pur NOUVELLES FAMILLES FERMEES
◼︎ 32 Sangs mêlés
◼︎ 12 Nés moldus

Capacités magiques :
◼︎ 03/05 Vampires
◼︎ 02/05 Loups garous
◼︎ 02/05 Loups garous griffés
◼︎ 03/05 Métamorphomages
◼︎ 05/05 Animagus
◼︎ 04/05 Occlumens
◼︎ 04/05 Legilimens
◼︎ 04/05 Voyants
◼︎ 03/05 Empathe

MAJ le : 17/06/2017

NOUVEAUTES
◼︎ Death Eater is among us !
◼︎ Les rumeurs


INTRIGUES EN COURS
◼︎ Post Fly or Die : Serpentard
◼︎ Post Fly or Die : Poufsouffles
◼︎ Post Fly or Die : Gryffondors
◼︎ Post Fly or Die : Serdaigle

COURS DU MOMENTS
◼︎ POTIONS - 6emes années
◼︎ ASTRONOMIE - 6emes années
◼︎ RUNES - 4,5èmes années

LES RUMEURS
◼︎ Gareth Rowle est le nouveau ministre de la magie ! Nous sommes heureux de pouvoir le féliciter pour son nouveau poste !
◼︎ Une nouvelle réforme est lancée à Poudlard : soutenue par son nouveau directeur, Severus Rogue, la nouvelle équipe éducative est motivée à faire bouger les choses ! Il était temps !
◼︎ Les aurors ont presque réussi à attraper Harry Potter à Poudlard. Nous sommes presque surs qu'il a été blessé dans la manoeuvre et c'est tant mieux !
◼︎ Nous avons appris de sources sûres qu'une décision de l'équipe pédagogique de Poudlard empêche les enfants sang-de-bourbes d'aller à Pré-au-Lard ! Quelle grande idée !


• Le vent se leve... –— Mission


Partagez | 
 

 • Le vent se leve... –— Mission

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 404
Points : 826
Date d'inscription : 23/11/2009

Identité du sorcier
Achats :
avatar
Luka Vargenson


MessageSujet: • Le vent se leve... –— Mission   Dim 13 Nov - 3:38

    « Malgré tout il faut tenter de vivre. »

    Quand je regarde autour de moi je peux encore voir des plaines tachées de sang. Je ne suis pas un héros, je ne le serais jamais. Qu'est ce que je fais dans ce monde ? Est ce qu'il est legitime pour moi d'être ici ? Au fond ,sans ma confrérie, sans mes soeurs, sans nos maitresses , sans nos ordres je ne suis plus rien. Pourtant si. Je suis quelque chose. Il y'a un type, un peu bizarre... Aux allures de gamins mais aux pouvoirs d'un dieu, qui est venu me trouver. Il s'appelle Mithos. Et il m'a donné une mission. Je ne sais pas pourquoi, j'ai accepté. Je suis un peu comme ça, mercenaire en freelance au fond. Je suis une arme qui a besoin de combatre et d'obéir. Alors voila. J'obéis...

    Une armée d'humain s'est installée sur les plaines. Je ne sais pas combien ils sont, je sais juste qu'il faut que je les tue. Est ce que j'en suis capable ? Pour cette question à moi même je sais déja que je dois souffrir. J'enleve lentement un gant et glisse ma main nue sur les parties de mon baton qui font souffrir. Et je souffre. Sans un cri. Sans une larme. Les decharges electriques se diffusent en moi comme des aiguilles. Des milliers d'aiguilles. Oui bien sur j'ai mal. Mais je ne le montre pas. Mais ça me fait du bien en fait cette douleur. Ce n'est pas nouveau au final. J'ai mal voila tout. Il n'y'a rien de plus à dire.

    Et puis, il faut regarder le bon coté des choses. J’ai une mission maintenant. Un but. Ce n’est pas un très grand objectif. Il y’a juste quelques personnes à tuer. C’est bien pour ça que je suis la non ? De mon emplacement sur une petite colline, je vois déjà le campement humain, il y’a exactement 7 tentes, on peut continuer 3 personnes par tentes… plus un capitaine dans la tente la plus grande… 22 personnes. Ca n’est jamais que quelques ames, très peu… Très, très peu. Rien de bien insurmontable pour moi. Oh bien sur, ils pourront se défendre. Ou pas en fait. Il suffirait que je leve les vents. Il suffirait que je fasse quelque chose de vraiment méchant, et ils ne pourraient rien contre moi.

    Amusons nous alors. Je sens que mes pupilles deviennent d’une blancheur terrible. Je sens que l’air autour de moi devient froid. Très froid. J’ai toujours aimé les mises en scène moi. Quitte à tuer, autant tuer de maniere efficace. Mon don a toujours été un atout considérable pour les gens avec qui je combattais. Pour les gens, Pour qui je combattais aussi en fait. Controler a la météo, c’est un peu contrôler au monde. Je sais que mes sœurs avaient peur de moi. Meme mes sœurs. Parce que parfois mon corps devenait aussi froid que la glace, ou aussi chaud que de la lave, et que ça ne me faisait rien… J’étais peut être un démon, c’est ce qu’elles disaient parfois. J’entendais leurs chuchotements quand elles pensaient que je n’entendais pas. Ca fait… Mal. Aussi. Oui. Mais ca n’était pas grave, parce que ma loyauté résidait dans notre ordre, et que quand elles demeuraient au plus bas je gravissais les échelons. J’étais devenue une des maitresses de mon ordre…

    Rah. Encore une fois je serrais mon bâton, orgasmant presque alors que les decharges de douleur se propageaient en moi. Il ne fallait pas se complaire dans les souvenirs, j’avais quelque chose à faire, et il fallait que ce soit bien fait. Alors il fallait mettre de coté toutes les pensées qui n’étaient pas des pensées de combat. Meme celles ci étaient parfois néfastes. Il fallait vider son esprit. Le mien. Et passer à l’attaque. A l’action. Faire quelque chose.

    Pendait que je me perdais dans mes sombres et idiotes pensées l’air était devenu glacial, je ne le ressentais mais je voyais les feuilles des arbres fragiles et emprisonnées dans un givre mortel. La végétation non plus n’aimait pas mon pouvoir. Je souriais légèrement, et lentement j’avancais vers le campement. Il n’était que l’aube d’un jour qui serait néfaste, les soldats pour la plupart dormaient encore. Ils ne savaient pas qu’un démon venu d’ailleurs allait leur régler leur compte. Heureux les ignorants. Que leur sommeil soit leur tombeau. C’était un peu ça oui… Je souriais. Comme un démon vengeur, carnassière ,assassine.

    Un pas. Un second pas. Mon arc en main je tirais une fleche entre les deux yeux du veilleur. Plus personne ne m’empecherait cette eradiquation. Je serais la meilleure. L’homme qui m’avait engagé serait bien fier de moi. J’en étais sure. Je l’esperais. Une Aensland c’est synonyme de qualité. Meme si les gens de ce monde ne savent pas ce que c’est. Tant pis pour eux. Un jour peut être je reconstruirais mon ordre disparu. Je deviendrais peut être une maitresse à mon tour. Et je formerais ces jeunes que je n’ai pas eu le temps de former la haut.

    A l’attaque. Il suffit avec les palabres. Je tire une nouvelle fleche, et voilà que les hommes se réveillent. Ce n’était pas drôle sinon. Ils ont froid. Je viens avec le froid et ils ne le supporteront pas. Il suffirait que maintenant … Oui. C’est tout a fait ça. Je m’eloigne, je m’envole… Et les vents autour de moi font perdre à leurs fleches la trajectoire de mon corps. Il me suffit d’un rien, de quelques secondes de concentration, et voilà que la pluie, glacée, se met à tomber sur eux. Quelle belle mort quand meme. Emprisonnés dans la glace. Déjà, une dizaine d’hommes sont incapacités, je n’aurais qu’a lever les vents tout a l’heure et leurs corps glacés se briseront en éclats. Ca sera beau à voir. Comme du diamant. Et moi je pourrais presque rire. Oui mais voilà, si je ris … Je perds ma concentration et voilà ce qui m’arrive… Je tombe à terre, et déja trois hommes sont sur moi. Ils me donnent des coups. Mais ils sont lents. Ralentis par le froid. Et leurs coups me font du bien. Je ne … ressens la douleur que quand elle me fait jouir. C’est un peu ça en somme. Bien sur, que ça fait mal. Je ne suis pas un robot insensible. Je ressens la douleur, bien au contraire, c’est son intensité qui me fait frémir…

    Et crac. Lui, avec ses longs cheveux blonds et son petit regard d’ange, il vient de gouter aux pouvoirs des bâtons Aensland… La vague de douleur qui vient de passer dans tout son être a du être suffisante à lui causer un infarctus. J’ai réussi. Il n’en reste plus beaucoup maintenant. Les deux autres qui me rouaient de coup sont couchés sur leur camarade… Efficace n’est ce pas ? Je suis une arme . Une arme de guerre. Je ne loupe jamais mon coup.

    Outch… Il ne reste qu’une poignée d’hommes, autant que de doigts sur une main. Que vais-je leur faire à ceux la… ? Suis-je fatiguée… ? Suis-je blasée ? Peut être, c’est peut être ce qui me pousse à ramasser une épée, et a me battre au corps à corps contre eux. Voilà… il ne reste que des membres, que des morceaux d’hommes coupés… Une sorte d’armées d’humains, ne peut rien contre une arme. Surtout quand celle ci frappe telle un éclair, par surprise. Je m’eloigne, et derrière moi une tornade, vient balayer le passage. J’ai… Fini. ?
Revenir en haut Aller en bas
 
• Le vent se leve... –— Mission
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [upotobox ] Windtalkers, les messagers du vent [DVDRiP]
» Qui sème le vent, récolte le sable... [Mission D]
» vent malin
» Quand en ville, le grain se lève, vent de nerf agité. || PV Jared Andrews
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: • Missions-